ostara2                          

Hier suite à mon cours sur la culture amérindienne et en l'occurrence sur le chamanisme, je décide de rentrer chez moi avec la ferme idée de rentrer en transe chamanique ( mais sans hallucinogène). Une fois installé dans la pénombre tranquille de mon appartement, la musique rythmique m'a envouté vers un autre monde...

Je me vois dans la forêt,elle si majestueuse, libre de toute pression sociale ( temps, argent, sentiment diverses....). J'avance vers une clairière printanière de couleur verdoyante, accueillante. Ces couleurs, après la saison hivernale me fait naître parmi les fleurs.

Libre, vivante, belle,magique, sorcière je me sens.

C'est alors qu'un magnifique Cerf s'approche, d'un pas feutré contrastant avec puissance assuré. Face à cette être imposant de beauté, je reste attentive. Après s'être avancé dans les herbes hautes et m'avoir longuement regardé  il  s'allongea à un mètre de moi.

Nous formons une unité.Le cerf est en moi et je suis en lui. Je ressens sa puissance, son impulsivité, sa possesssivité, son élégance et sa fragilité.

Les oiseaux font sentir le retour du printemps par leurs chants colorés.

Les instants passé à côté de ce cornu me semble interminable. Je ressens les premier rayons de soleil du printemps caresser mon corps. Il se relève me jetant un dernier regard et s'enfuie en direction de la forêt sauvage et indompté. 

Une fois revenu à la cruelle réalité de mon espace vitale, la sensation que la maladie avait quitté mon corps était réel.

Le lendemain, suite à une consultation chez le médecin, j'ai appris que le mal qui me rongeait m'avait quitté soudainement...

Lunna ostara